Porte ou serrure bloquée, que faire ?

Avec le temps, et en absence d’un entretien régulier, les goupilles de la serrure sont susceptibles de se coincer et se casser, ce qui engendre le blocage de la porte. Cette situation n’est pas toujours facile à gérer, car la personne se retrouve incapable d’entrer dans son domicile, ou d’en sortir.

Le blocage de la serrure peut survenir au moment d’insérer la clé, ou de la retirer, ou alors de la tourner. Dans tous les cas, il est important d’identifier les origines du problème, avant de chercher les solutions appropriées.

Quelles options sont envisageables pour venir à bout d’un blocage de serrure ? Des réponses dans cet article.

Quelles sont les causes d’un blocage de serrure ?

Lorsque le cylindre subit un certain dysfonctionnement, les goupilles se positionnent de manière à coincer le rotor, ce qui cause le blocage de la serrure, puisque la clé ne trouve pas son chemin. Il arrive également que les goupilles soient complètement détériorées, à cause de leur vétusté et du manque d’entretien, et il devient alors impossible de verrouiller la serrure ou de la déverrouiller.

Pour trouver la meilleure solution face à ce genre de situation, il convient d’abord d’identifier les causes de la détérioration de la serrure.

La qualité de la serrure

Il est utile de s’interroger sur la qualité de la serrure, car les modèles bas de gamme, vendus à des tarifs peu chers, n’ont pas une grande durabilité, et leur barillet se détériore à la moindre mauvaise manœuvre.

Des manœuvres brutales ou trop fréquentes

La fréquence des manipulations de la serrure, et la manière de l’utiliser, sont également des indicateurs intéressants sur la longévité du dispositif. Des gestes brusques ou des manœuvres trop fréquentes sont en effet néfastes et peuvent engendrer le blocage du mécanisme.

L’entretien de la serrure

Dans le cadre d’une utilisation normale, il est important de ne pas négliger l’entretien régulier de la serrure, à l’aide d’un dégrippant disponible dans les magasins spécialisés en bricolage, afin de favoriser la longévité du mécanisme. Une vérification de l’ensemble du dispositif par un professionnel peut aussi s’avérer utile, une fois tous les trois ans.

La présence de gel

Le gel est une cause possible d’un blocage de serrure, qui devient complètement givrée. Ce désagrément est particulièrement fréquent pour les serrures des portes extérieures, dans les régions au climat rude. Il est important de noter que la serrure peut geler très rapidement.

Le claquage de la porte à répétition

Les claquages répétés de la porte peuvent être à l’origine de la détérioration d’une serrure, puisqu’il arrive un moment où la clé ne tourne plus correctement et se retrouve coincée dans le mécanisme.

Un mauvais usage des clés

L’utilisation des clés pour d’autres fonctions que l’ouverture ou fermeture d’une porte, comme par exemple décapsuler des bouteilles, peut rapidement les abîmer, et diminuer leur durabilité. Par ailleurs, le fait de se tromper fréquemment de clé, en insérant une mauvaise, finit par endommager la serrure.

Une porte voilée

Une porte est dite voilée si elle n’est plus dans le même axe que son cadran. Un écart, même de quelques millimètres, est suffisant pour entraver le fonctionnement du dispositif. Cette différence peut être constatée à l’œil nu, ou à l’aide d’une équerre.

L’utilisation d’une copie de la clé originale

Si la clé originale a été perdue ou cassée, et qu’elle a été remplacée par une copie, il est possible que cette dernière ne soit pas parfaitement conforme. Dans ce cas, la clé finit, au bout d’un certain temps, par se coincer et se bloquer entièrement dans la serrure.

L’obstruction de la gâche au sol

La gâche au sol est le trou qui permet d’enfoncer la barre métallique d’une serrure multipoints, afin d’assurer un verrouillage efficace d’une porte blindée. Cet orifice peut être obstrué par de la poussière ou des impuretés, ce qui empêche un bon fonctionnement de la serrure.

Une tentative de cambriolage

Si la serrure est malmenée, et forcée par une tige métallique ou par une clé passe-partout, alors elle risque d’être détériorée et de ne plus fonctionner correctement.

Débloquer une serrure par ses propres moyens

Une fois l’origine du problème identifiée, une solution peut être envisagée pour réparer le blocage de la serrure. Avant de penser au serrurier, ou au remplacement de la serrure, quelques gestes peuvent être tentés, dont la plupart sont accessibles même aux petits bricoleurs.

Démonter la serrure

En démontant la serrure, il convient de bien repérer les vis, et de se rappeler de leurs places, afin de faciliter la remise en place du dispositif. La serrure ainsi démontée, peut alors être débarrassée de ses impuretés, à l’aide d’un chiffon doux imbibé d’un produit spécifique. L’application d’un antirouille peut également s’avérer nécessaire avant de remonter la serrure.

Huiler la serrure

Il suffit parfois d’appliquer un lubrifiant doux et non gras pour décoincer une serrure. Le mieux est de se procurer ce produit sous forme de spray, afin d’assurer une diffusion homogène et de ne pas trop huiler la serrure. Le processus peut être répété régulièrement afin de prévenir les risques d’encrassement.

Décoincer une serrure gelée

Face à une serrure gelée, le plus simple est de chauffer la clé avec une flamme et de l’introduire directement dans la serrure, pour essayer de la dégivrer. Il ne faut pas hésiter de répéter l’opération, jusqu’au déverrouillage de la porte coincée.

Obtenir une nouvelle clé

Il est possible de faire appel au fabricant de la serrure, pour obtenir une clé adaptée à la serrure, si celle utilisée n’est pas l’originale, ou de faire remplacer le cylindre et d’avoir une nouvelle clé.

Faire appel à un serrurier

Si les solutions maison ne donnent rien, il peut être nécessaire de remplacer la serrure ou de la faire réparer, en faisant appel à un professionnel compétent. Le serrurier propose la solution la plus appropriée à chaque cas.

En ayant recours à un serrurier professionnel, la réparation ou le remplacement se font dans les règles de l’art, et dans des délais courts.

Il est important de noter que si la situation nécessite de faire appel à un serrurier en urgence, alors les tarifs appliqués peuvent être majorés. C’est notamment le cas quand l’intervention se fait en pleine nuit, ou pendant le week-end. Il faut généralement compter entre 100 et 150 euros pour remplacer une serrure, auxquels il faut ajouter les frais de déplacement, ainsi que ceux de la main d’œuvre.

Certains contrats d’assurance habitation comprennent la souscription à la garantie de dépannage à domicile, qui couvre les frais de déplacement et une heure d’intervention du serrurier.

Quelques précautions pour prévenir le blocage d’une serrure

Des gestes plus ou moins simples peuvent être entrepris pour éviter le blocage d’une serrure.

  • Aspirer régulièrement la poussière, au niveau de la gâche au sol, pour les serrures multipoints.
  • Utiliser correctement la serrure et la porte.
  • Fermer et ouvrir la porte doucement et avec précaution.

Différencier les clés en les étiquetant, pour éviter de faire à chaque fois des essais inutiles, qui risquent de détériorer la serrure.