Les menuiseries isolantes: un investissement rentable sur le long terme

Les menuiseries isolantes font partie des éléments indispensables pour la construction et la rénovation d’un bâtiment écologique. En effet, elles assurent l’isolation thermique et réduisent la facture énergétique. De plus, depuis le 1er janvier 2003, tous les citoyens désireux de réaliser des travaux d’économies d’énergie dans leur habitation principale, reçoivent des subventions venant de l’Etat.

Fenetre_PVC

Les menuiseries isolantes réduisent durablement la facture énergétique

Pour alléger la facture énergétique, il faut consommer moins. Une isolation performante est indispensable pour vivre dans une maison saine et économe en énergie. Les menuiseries isolantes permettent de réduire d’importantes dépenses énergétiques (de chauffage et de climatisation…) Elles permettent également de limiter les émissions de gaz carbonique et préserver des ressources de la planète.

En effet, les pertes de chaleur par les portes et fenêtres mal isolées représentent de 5 à 30 % de la facture totale de chauffage, les remplacer par des menuiseries isolantes est donc un bon moyen d’économiser l’énergie. En posant des portes et des fenêtres à isolation thermique renforcée, on réduit durablement les dépenses énergétiques. A titre d’exemple, KparK propose une gamme de menuiseries isolantes, adaptée à toute rénovation écologique.

Pour les fenêtres, la réglementation PEB pose des critères en matière de valeurs U et de valeurs K. La valeur U exprime la quantité de chaleur perdue par une paroi par heure, par mètre carré et par degré de différence de température tandis que la valeur U s’exprime en W/m²K (Watts par mètres carrés Kelvin). Plus la valeur U est faible, le bâtiment est bien isolé et les déperditions de chaleur sont limitées.

Isolation thermique : une des conditions d’obtention des subventions

L’isolation thermique d’un logement est l’une des conditions d’obtention des crédits d’impôts. En effet, le Crédit d’impôt Transition Energétique s’adresse aux citoyens désireux de réaliser des travaux d’économies d’énergie dans leur logement. Ce Crédit d’impôt est attribuable sous certains règlements, par exemple, les travaux doivent être impérativement réalisés par un professionnel ou,  une entreprise. Cette entreprise doit être « Reconnue Garant de l’Environnement », et répond à des conditions de qualification. Elle doit délivrer une facture portant mention la marque de l’isolant, la référence et le nom du produit ; la surface d’isolant posée (en m2) ; la résistance thermique notée (R = m2KW) ; l’épaisseur posée (en mm). La somme perçue dépend du prix  et de la qualité de l’isolation thermique installée.

Or, toutes les menuiseries proposées sur le marché ne sont pas forcément éligibles au crédit d’impôt! Des conditions très précises existent, notamment au niveau des caractéristiques techniques des appareils et de la façon dont ils sont installés : la résistance thermique doit être  R≥ 3,7 m2 et  certifié ACERMI ou disposer d’un Avis technique ou d’un Document Technique d’Application (DTA) du CSTB. Le montant des revenus du foyer fiscal de l’emprunteur ne doit pas excéder. Par exemple, 25 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, 35 000 € pour un couple soumis à imposition commune, majorés de 7 500 € supplémentaires par personne à charge.