Comment faire pour ne plus avoir peur des escaliers ?

Cela paraît peu probable, mais beaucoup de gens ont peur des escaliers. Il peut s’agir d’une peur « normale » où l’on craint de rater une marche et de tomber, mais cela peut devenir une véritable phobie dans certains cas. Certes, tomber dans les escaliers fait bien partie des accidents domestiques courants, mais en prenant quelques précautions, on peut parfaitement emprunter l’escalier en toute tranquillité.

Comment ne plus avoir peur des escaliers ? Voici quelques conseils.

escaliers

Préférez les escaliers confortables et aux normes

Pour venir à bout de la peur des escaliers, assurez-vous au moment de bâtir votre maison, d’installer votre escalier ou de choisir une habitation à louer, que l’escalier est aux normes. Les normes en question ne sont pas obligatoires. Il s’agit de simples recommandations pour plus de confort et de sécurité.

Les spécialistes recommandent quelques dimensions spécifiques :

  • Hauteur de la marche (espace entre deux marches) : entre 17 et 21cm
  • Giron de la marche (profondeur de la marche) : entre 21 et 27cm
  • Largeur minimale de l’escalier : 70cm
  • Hauteur du garde-corps : 90cm pour un escalier (l’hauteur conseillée pour une mezzanine est de 1m)

Ces dimensions sécurisent l’escalier parce que les marches ne sont pas trop petites et on peut se tenir aisément avec le garde-corps. Sur le site de Fontanot, on peut choisir les dimensions exactes de son escalier sur mesure.

Pensez confort

D’autres paramètres entrent en compte parce que le confort ne se limite pas au fait de monter ou de descendre l’escalier. La visibilité est notamment primordiale. Assurez-vous que l’escalier soit toujours bien éclairé, de jour et de nuit. Si la lumière naturelle n’atteint pas cette partie de votre maison, optez pour un éclairage électrique tout simplement, de préférence avec un interrupteur va et vient.

Par ailleurs, faites en sorte que l’escalier soit bien dégagé. Evitez par exemple de poser des manteaux ou d’autres babioles sur la rampe ou en bas. Beaucoup de gens ont en effet cette mauvaise habitude si l’escalier se trouve dans l’entrée. Evitez également de mettre un tapis à la base ou en haut de l’escalier. Ça peut paraître bête, mais il suffit que le tapis glisse de quelques centimètres pour nous faire perdre l’équilibre.

Parce que la phobie des escaliers n’est pas un mythe

En plus de la simple peur de trébucher dans les escaliers, certaines personnes sont carrément phobiques. Cette phobie étant relativement peu connue, même les personnes concernées ne comprennent pas toujours ce qui leur arrive. Très peu osent en parler ouvertement. Et pourtant, la climacophobie existe bel et bien.

Cette phobie se manifeste à des degrés différents selon les personnes. Mais en tout cas, elles appréhendent le moment d’emprunter les escaliers, surtout la descente. La phobie est plus intense quand il n’y a pas de garde-corps ou quand c’est un escalier inconnu (autre que celui de la maison par exemple) La personne phobique étant pressée d’arriver en bas, sa peur augmente et son angoisse s’intensifie s’il y a des gens devant elle.

La peur des escaliers est normale quand c’est raisonnable, mais la phobie existe. Dans ce cas, le problème est plus sérieux. En tout cas, installez chez vous un escalier aux normes et aménagez-le de sorte que rien ne gène les utilisateurs. Et si la peur des escaliers est trop intense, il est tout à fait possible d’envisager une thérapie comme l’hypnose.